Gestion des déchets

Contexte:

Depuis 1986 suite au programme d’ajustement structurel, la crise de l’emploi et ses conséquences : chômage, (40% en 1996 et environ 45% en 2006), insécurité, alcoolisme, analphabétisme qui caractérise la pauvreté urbaine à Libreville comme dans les autres grands centres urbains du pays.
Le Gabon est l’un des pays les moins urbanisés d’Afrique, Libreville, la capitale abrite à elle seule plus de la moitié de la population du pays. L’exode rural, additionné à l’afflux important d’immigrants, a contribué à l’accroissement de la population urbaine, constituée de 48% de jeunes de moins de dix-huit (18) ans. Cette forte concentration de la population, conjuguée à l’insuffisance de l’offre foncière et immobilière, a eu pour conséquences :
- Le développement des quartiers construits sur des sites accidentés et contraignants ;
- Un habitat presque marginalisé, constitué de quartiers enclavés et sous intégrés ;
- Des conditions sanitaires désastreuses et une forte dégradation de l’environnement urbain ;
- Des comportements inadaptés entraînant l’accumulation des ordures ménagères, la pollution des bas-fonds, etc.
Sur une production journalière estimée à plus de 800 tonnes de déchets issues des activités industrielles, du commerce et des ménages, environ 35% seulement jadis étaient évacués principalement par la Société de Valorisation des Ordures Ménagères du Gabon (SOVOG). Cette moyenne cache une couverture inégale car les interventions sont concentrées dans le noyau central et accessible de la ville.
Dans les quartiers sous intégrés, les populations ont difficilement accès aux services sociaux de base les plus courants : eau, électricité, transport, santé, éducation, et surtout la collecte des ordures ménagères, etc.
Ainsi donc, 80% de la population de Libreville vit dans des conditions d’insalubrité, d’insécurité foncière, de précarité de l’habitat et de sous intégration, par rapport aux équipements urbains actuels.
Devant cet état de choses, les populations ont adopté depuis des années, jusqu’à nos jours, des comportements inadaptés en termes d’hygiène et de santé : Dépôts sauvages d’ordures, rejets des eaux usées dans les caniveaux et les cours d’eau, et non enlèvement des déchets, etc.
Cela explique la forte prévalence des maladies infectieuses et parasitaires enregistrée dans ces quartiers, ainsi que la dégradation avancée de l’environnement urbain à Libreville.
C’est fort de ce constat que nous implorons votre soutien pour la réalisation de ce projet en vue de contribuer à la lutte contre la pauvreté et à l’amélioration de l’environnement en milieu urbain par la mise en place d’un système partagé de pré-collecte des ordures ménagères dans les zones défavorisées de Libreville.

Gestiondesdechet

Open donation without an account, click here!

Welcome to the signup page of Crowdfunding International!

Please note: You are required to upload an ID or a Passport to complete the registration process.


We only accept applications from natural persons, associations and charities. We don't allow companies.

Placement under project: Gestion des déchets | Donation to project: Gestion des déchets

Only the first name:

Johanna Maria Elisabeth

Johanna

No accents or special characters:

José

Jose

No accents or special characters:

José

Jose

The username needs to consist of 8-16 characters.
The password needs to consist of at least 8 characters.


Register